Benjamin Aguilar Laguierce

Traducteur littéraire & éditorial

~

Minka, ma ferme au Japon

Minka, ma ferme au Japon recueille les mémoires de John Roderick autour d’une minka, habitat japonais traditionnel, qui est le fil conducteur de sa vie asiatique. C’est par ce biais que l’on fait la connaissance de la culture japonaise si chère à son coeur.

Traduction anglais-français de Benjamin Aguilar Laguierce

Éditions Elytis (Bordeaux), 2022

 

 

~

 

British Stories

Conversations entre le musée du Louvre et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Traduction français-anglais de Benjamin Aguilar Laguierce

Publié aux éditions Snoeck (Gand), 2020

Disponible à la vente ici

Mécénat de 9h05 International

Pré-poèmes en post-espagnol

  • Auteur : Jorgenrique Adoum
  • Traduit de l’espagnol (Équateur) par Benjamin Aguilar Laguierce
  • Un recueil de poèmes profondément moderne, qui joue avec les mots, malaxe le langage, forme, déforme et reforme les vocables, la syntaxe qui se veut un manifeste pour une nouvelle conception de la poésie.
  • « à contre-poil à contresens contre le courant à contrepluie à contrecœur et contreoubli à contrecoup de ce qui a été survivant à contreconjoint à contredestin et contre les gouvernements qui sont toute l’absurdité du destinà contrelucidité et contrelogiqueà contregéographie (car c’étaitcontre les passeports les dictateurs les continentset contre les coutumesce qui est plus pire que nos dictateurs)… »
  • Éditions Blurb, San Francisco, 2020
  • Disponible à la vente ici

De sensualidad

  • Autrice : Elvira Cámara
  • D’espagnol en français 
  • Un nouveau regard sur la sensualité, le rapport à soi et à l’autre. Des nouvelles sur l’amour et le désavoue, la passion, la lueur qui s’éteint, puis se rallume (traduction collective, Master études hispaniques de l’Université Bordeaux Montaigne et Máster en traducción de l’Universidad de Granada).
  • « …Sa posture détendue lors de l’accord se fait solennelle quelques instants plus tard. Elle regarde dans le vide. Son doux mouvement gagne petit à petit en intensité. Et son corps se balance à gauche, à droite, au centre. Ses bras bougent, s’agitent, s’élèvent comme ceux d’une Marianne. À seulement quelques pas d’elle, le maestro brandit une baguette ferme ; son visage se tend, ses lèvres se contractent, ses yeux se plissent avec vigueur et lui tout entier, grand, svelte, arrogant, saute sur sa petite estrade, s’abandonnant à deux passions. »
  • Éditions Entorno Gráfico, Grenade, 2021
  • Disponible à la vente ici

Oso + Páramo

  • Auteur : Olivier Dangles
  • D’anglais en espagnol. Traducteur : Benjamin Aguilar Laguierce
  • Récit sur la vie des ours des Andes, dans leur habitat naturel perché à plus de 4000 mètres. Les ours sont protégés dans cet environnement encore sauvage de la Sierra de l’Équateur. 
  • « …Al igual que el panda gigante y que el oso polar, especies emblemáticas que representan la conservación de la vida silvestre en conjunto, los osos andinos son una especie emblemática para la conservación del páramo. No solo es emblemático para la conservación de otras especies (varias de las cuales están presentadas en este libro), sino también para la conservación de beneficios claves de los ecosistemas, como la provisión de agua y diseminación de semillas. Albergamos la esperanza de que este libro sirva de libro insignia para promover la conservación de los osos andinos y de su hábitat en Ecuador… »
  • Éditions de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement), Paris, 2017
  • Disponible à la vente ici

Je suis mon corps

  • Autrice : Aleyda Quevedo
  • Traduit de l’espagnol (Équateur) par Benjamin Aguilar Laguierce
  • Un recueil de poèmes sur le rapport de soi à la douleur. La métaphore filée tout au long du recueil alimente une poétique du déchirement, du déracinement et de la souffrance de la voix poétique, qui balance tantôt vers l’amour le plus absolu, tantôt vers la détresse la plus immense.
  • « Tunnel
    Je les entends encore
    ces dragons affûtés
    pénétrer dans mes entrailles
    Du tissu brûlé
    un arbre du désert ce que je suis
    J’ai vu des ombres de sable
    et des heures abyssales
    retenues dans ma têteMais tout s’est dispersé
    grâce aux baisers de mon bien-aimé. »
  • Disponible à la vente ici

Poemas completos

  • Auteur : Alfredo Gangotena
  • De français en espagnol. Traducteur : Benjamin Aguilar Laguierce
  • Traduire la poésie d’Alfredo Gangotena, qui s’inscrit dans l’esthétique littéraire française de la première moitié du XXe siècle est un défi de précision lexicale, d’exactitude métrique et d’interprétation du monde qu’il a créé, celui des minuscules moments de la vie quotidienne.
  • « Aprendo la gramática
    de mi pensamiento solitario. Entre el follaje rosado todo tiembla menos este libro protector que reposa como un ángel adormecido. Rígido en la acera, el hombrees fiel retrato del árbol.El techo agita su ramaje de pizarradonde florecen pájaros negros… »

Anthologie personnelle

  • Autrice : María Aveiga 
  • Traduit de l’espagnol (Équateur) par Benjamin Aguilar Laguierce
  • Dans cette Anthologie personnelle, la poésie raconte la spiritualité dans ses rapports avec les divinités, d’abord la divinité propre à chacun. Comment envisager le divin qui surgit de moi ? Une poétique de la divinité.
  • « …Prières et ténèbres consument les cendres d’un poisson aux fourneaux des huttes. Immergés dans la brume, ils aspirent à leur banc. Ils n’oseront pas se mesurer à la mer. Le Dieu aventureux patiente sous les ailes agitées des oiseaux dans un bateau arraché aux eaux dans sa lente défaite sur la plage. Il écrasera l’horizon contre le ciel. Il étouffera la terre et les nuées de grillons sous les aisselles des femmes. Le Dieu ne s’alimentera pas du sang des bœufs égorgés dans la tombe du nourrisson ni de leur faste mort. »

Complexe

  • Auteur : Santiago Vizcaíno
  • Traduit de l’espagnol (Équateur) par Benjamin Aguilar Laguierce
  • Lire un extrait ici
  • « moi tout ce que je voulais c’était voir la mer de malaga. je m’étais mis dans la tête cette drôle d’idée, qu’on pouvait voir l’afrique depuis là. quel imbécile ! je suis resté deux jours à madrid et j’ai eu peur. peur de ces milliers de paires d’œils qui me scrutent de haut en bas comme une bête de foire. s’il n’y avait pas tant de ces satanés équatoriens ici ça serait une autre histoire. peut-être même qu’on me prendrait pour une babiole folklorique. ouais, mais non. il commence à faire un froid de chien et moi j’ai que ce blazer de merde, comme un brigand cultivé. ou plutôt comme un brigand au blazer made in china. »
  • Projet en cours

Les cours d’échecs

  • Auteur : Jesse Ball
  • D’anglais américain en français. Traducteur : Benjamin Aguilar Laguierce
  • Projet de traduction longue, Master traduction pour l’édition, spécialité anglais.
  • Projet en cours, sous la direction de Patricia Barbe-Girault, traductrice littéraire professionnelle d’anglais

Jacinto Jijón y Caameño Museum Visitor’s Guide

  • Guide du musée d’histoire ancienne et moderne Équatorienne Jacinto Jijón y Caameño de l’Université Pontificale Catholique d’Équateur à Quito
  • Paru aux éditions de la PUCE, Quito, 2014
  • Coordination, traduction collaborative et relecture générale

La traductibilité des néologismes morphologiques dans l’oeuvre poétique de Jorgenrique Adoum

L’écriture poétique de Jorge Enrique Adoum se caractérise par un recours généralisé à une esthétique de la transgression qui met en exergue les préoccupations du poète, qu’il s’agisse de l’amour, de l’Amérique Latine, de la littérature, de l’oppression ou encore du rapport à la vie et prend vie notamment par l’emploi toujours plus dense de néologismes à mesure que l’auteur peaufine un style littéraire et poétique qui l’érigera en tant que figure de proue de la réinvention de l’identité littéraire équatorienne et de son rayonnement culturel dans la région sud-américaine. Nous proposons ici une macroanalyse littéraire et une microanalyse poétique de cette œuvre au regard de l’importance de la charge néologique qu’elle contient pour aboutir à un théorème de la traduction néologique en poésie reposant sur plusieurs propositions théoriques en matière d’analyse flottante et de traduction poétique. Nous mettons enfin en pratique ce théorème en l’appliquant à la traduction de plusieurs poèmes emblématiques de la compression des réseaux de signifiance qui préside à l’œuvre poétique d’Adoum.

Publication issue du mémoire de master études hispaniques et hispano-américaines de l’Université Bordeaux Montaigne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Benjamin Aguilar Laguierce

Traducteur littéraire professionnel spécialisé en anglais, espagnol et français

 

TRADUCTION LITTÉRAIRE

Benjamin Aguilar Laguierce, traducteur littéraire de profession, traduit la littérature sous toutes ses formes : romans, nouvelles, poésie, bande dessinée, etc., de l’anglais, l’espagnol et le français vers le français et l’espagnol, ses deux langues maternelles.

Des traductions de grande qualité, avec une profonde attention pour le détail et l’expression, le tout en respectant le style et l’identité de l’auteur.

Écrire à  benjamin@laguierce.com

Benjamin Aguilar Laguierce

Traducteur littéraire


Contactez-moi dès aujourd’hui pour vos traductions.