Recherche en traductologie

Benjamin Aguilar Laguierce mène des activités de recherche en traductologie en parallèle de son travail de traduction.

Chercheur référencé et cité sur Google Scholar.

Voici quelques-unes de ses publications sur la traduction, la traductologie et la littérature comparée :

Traductologie

Recherche en traductologie, linguistique et lexicologie

Linguistique

Linguistique comparée, stratégies traductologiques,théorie discursive

Français, espagnol et anglais

Littérature

Université Bordeaux Montaigne

« Le but de la traduction de la poésie n’est-il pas justement qu’elle soit vue, de porter à la connaissance du plus grand nombre la voix poétique traduite ? »

Benjamin Aguilar Laguierce

La traductibilité des néologismes morphologiques en poétique

Doctorant en traductologie

Son travail de recherche (thèse de doctorat en traductologie à l’Université Bordeaux Montaigne, dirigée par Federico Bravo, professeur des universités) vise à désarticuler les mécanismes de créativité linguistique chez Jorge Enrique Adoum en vue de déterminer les stratégies de traduction à employer. Il travaille autour des phénomènes linguistiques tels que les culturèmes (modalités d’expression propres à une culture, en l’occurence la culture équatorienne, non seulement en termes lexicaux, mais également syntaxiques et conceptuels).

Animé par un esprit curieux stimulé par son bagage familial multiculturel, il mène ses travaux avec rigueur. Il a ainsi dégagé le concept de traduction flottante à partir d’une théorie proposée par Federico Bravo dans Aproximaciones psicoanalíticas al lenguaje literario (EDUVIM, 2018), mis en pratique dans son mémoire de Master en études hispaniques (dirigé par Raphaël Estève), véritable laboratoire linguistique expérimental de traduction.